DE|FR

#01

Dès les nouvelles à la communication

Au commencement étaient les troubles de la Première Guerre mondiale et la révolution bolchevique. En réaction à cet état de chose vit le jour, en 1917, l’agence de presse suisse alémanique Schweizerische Mittelpresse (SMP), fondée par des journalistes des classes bourgeoises ayant l’appui des milieux économiques. La SMP se voulait une « agence de propagande » opposant aux thèses socialistes une pensée dans la plus pure tradition suisse. Elle prit en 1947 le nom de « Schweizerische Politische Korrespondenz » (spk), sous lequel elle resta fidèle à sa ligne éditoriale.

 

Reconnaissant qu’il ne suffisait pas de transmettre des nouvelles, la spk fonda en 1965 la société Forum SA, chargée, celle-ci, d’utiliser le service de presse de la spk comme vecteur d’articles de RP. Mais, obligée de se rendre à l’évidence que ce mélange d’informations et de relations publiques était contraire à sa mission, la spk vendit au bout de sept ans la société Forum SA à Max Schuler, alors directeur de celle-ci, qui en fit une agence de RP au nom sonore de « Forum der Wirtschaft » (FdW). Durant les années 1960/70, la FdW compta parmi ses clients des géants tels que les CFF, des sociétés du grand pharma et de la cosmétique ou des importateurs d’automobiles, mais également de petites entreprises et nombre d’associations.

En 1980, l’agence fut vendue à Peter Jäger, qui, centrant ses mandats sur des organismes professionnels et des organisations à but non lucratif appartenant essentiellement au domaine de la santé, présida à ses destinées jusqu’en 2007. L’entreprise de Peter Jäger fut reprise en 2008 par Marco Tackenberg, Sandra Küttel et Felix Adank, qui fondèrent sous le nom de « forum|pr » une nouvelle agence dont l’expérience et l’expertise se situent dans la communication du champ politique et des associations. Une longue collaboration avec l’Institut pour le management des associations, fondations et coopératives (VMI) de l’Université de Fribourg fournit au travail de lagence sa base scientifique en ce sens que les concepts quelle développe se fondent sur les acquis les plus récents et les plus modernes de la gestion des associations (voir à ce sujet l’entretien avec le Prof. Purtschert).